top of page
Annick Goeke

 

Bonjour, je m'appelle Annick. J'ai commencé par une Maturité Suisse en Arts Visuels suivie par l'Ecole Supérieure d'Art et de Design, la HEAD* en Design de Mode, à Genève (Suisse). J'ai ensuite réorienté mes études vers une maîtrise en psychologie (à l'UNIGE) et j'ai travaillé depuis 1998 en tant que thérapeute, utilisant principalement les thérapies énergétiques.

Le dessin a toujours été une passion durant mon enfance et je l'ai laissé de côté pour différentes priorités (travail et enfants). Il y a quelques années, j'ai repris le dessin pour accompagner la passion identique de ma fille. J'ai réalisé à quel point cela m'apportait de renouer avec mon côté artistique.

En tant qu'artiste à plein temps, j'aborde maintenant l'être humain sous un angle différent, jouant  avec les couleurs, le mouvement, la lumière et le double sens des mots pour contourner sa complexité particulière.

 

Puisque je considère le monde et l'être humain dans une approche holistique, le concept d'interconnectivité entre et au sein des individus est une réalité prédéfinie. Les multiples facettes de sa personnalité sont la richesse des stratégies que l'on développe pour faire face à sa propre réalité. Mais c'est aussi le moyen d'être éloigné du vrai Soi, la goutte d'Âme dans le corps, et de vivre dans l'Illusion que nous avons créée (sociétés, hiérarchies, catégories, concept de dichotomie, stratégies et croyances pour n'en citer que quelques-unes. ..) Les facettes sont multiples et servent toujours le même ensemble. Vous le verrez à travers mes sujets que j'ai choisi de contourner ce qui pourrait ressembler à de nombreux intérêts différents au début, mais le sujet principal reste le Moi/Self, Moi/Autres et Moi/Monde.

Donc la série est toujours dirigée par un sujet principal qui se terminera la plupart du temps par le début d'un nouveau (J'emballe les hommespourMasques, ou PopulairepourAnimals). C'est la continuité de ma démarche artistique.

Je me suis intéressée particulièrement aux textures et comment rendre l'illusion de divers matériaux. C'est un défi permanent de trouver des moyens de jouer uniquement avec les couleurs et de laisser le cerveau de l'observateur reconstruire à partir de la représentation bidimensionnelle une texture  "3D" particulière.

En 2017, j'ai lancé un nouveau concept d'emballage basé sur l'idiome français "Je vous emballe". 

En 2018 j'ai prolongé ma passion pour les animaux vue d'un urban approche avec un style pop et street art. Après ma première expérience sur les plateaux de tournage lors de plusieurs tournages, mon intérêt pour l'Art en trois dimensions a commencé à grandir. 

L'année 2019 a donc été principalement consacrée à approfondir mes connaissances en art 3D avec des sculptures de petit et grand format. Quant à la peinture j'ai continué ma série hyperréaliste sur "Mémoires" en mains.

2020 a commencé avec le période difficile du Covid-19. Le virus m'a fortement affecté pendant deux mois entiers. Je n'ai repris le travail que récemment. De retour sur la bonne voie, je a travaillé sur de plus grandes sculptures et oeuvres sur divers supports (plexiglas, bois,...). La plupart des expositions d'art prévues ont été annulées avec des restrictions covid. Cependant je était mandaté par un restaurant et un bar Salon à Nyon, et devient officiellement unAmbassadeur Royal Talens.

En 2021 j'ai dû déménager tout mon atelier en a self box et attendre un nouveau lieu de travail. J'ai fait une peinture murale à l'Auberge de l'Union à Saint-Prex et j'ai commencé un cursus complet de tatoueur à l'Ecole de Tatouage de Fribourg. Grand tournant dans ma nouvelle vie. A la fin de l'année j'ai exposé à la Lausanne Art Fair avec Linea Art Gallery puis à la Montreux Art Gallery. J'ai terminé avec la sortie dele court-métrage Augures of Innocencepar Balik Farm Studio Divertissement.

En 2022, j'ai emménagé dans mon nouveau studio d'art et ouvert mon salon de tatouage à Etoy (CH).

*HEAD : Haute Ecole d'Art et de Design

 

 

IMG_0935.jpg
IMG_8159.JPG
IMG_6192 2.jpg
bottom of page